Suivre le vent
Show MenuHide Menu

Un guide pour identifier efficacement les gens heureux

June 13, 2013

Les gens heureux n’ont pas d’histoire.

C’est faux.

Les gens heureux ont des histoires à ne plus finir. Ils ont des souvenirs exceptionnels, des aventures épiques ou des instants de plénitude à chérir. Ils ont une partie du monde derrière eux et une autre devant.

Ils goûtent le moment. Ils ont des racines solides. Ils plient sans casser face au vent.

Les gens vraiment  heureux, au-delà de tout ça, ont déjà été malheureux.

Ils ont connu la tempête, la tourmente et l’incertitude. Ils ont été placés face à la douleur, à la mort, à la maladie.

Ou simplement face à ce malaise persistant d’être un humain et de ne pas trop comprendre pourquoi ou comment.

Les gens heureux savent que le dicton du sucre à la crème contient bien plus de sagesse qu’il ne le paraît. (Pour connaître le dicton du sucre à la crème, écrivez-moi un commentaire à la fin de ce texte!)

Ils placent leur espoir dans quelque chose de tangible et de vrai, ils évitent le flou et l’incertain tout en acceptant que la brume fait partie du voyage.

Les gens heureux parviennent à passer du temps seuls, à se retrouver face à eux-mêmes dans le calme ou la détresse.

Ils sont capables de faire des choses parfaitement inutiles, de perdre du temps avec délice, de ne pas réussir ce qu’ils entreprennent.

Les gens heureux pensent à demain sans penser à plus tard, ils font des projets d’avenir sans s’inquiéter du futur.

Ils construisent du sens avec un brin de soleil et une parcelle d’amour, ils placent les fondations du monde un jour à la fois, affrontent les interdits et refusent les conventions du bonheur.

Les gens heureux font ce qu’ils aiment avec des gens qu’ils aiment, sans compromis, sans excuses et sans flottement.

Ils ont découvert qu’au fond, nous n’avons pas le temps de nous faire suer très longtemps.

Les gens vraiment heureux, au-delà de tout ça, s’éveillent chaque matin avec une profonde gratitude.

Le sentiment que respirer est suffisant, que ça ne doit jamais devenir une habitude.

Les gens heureux m’impressionnent ou me ressemblent, tout dépend du moment.

J’aspire à les rejoindre ou à rester parmi eux, avec et contre le vent.

4 Comments
Josée Pellerin
June 13, 2013 at 2:04 pm

Si tout ce qui est écrit est vrai, alors je suis heureuse et je suis sur la bonne voie pour le rester !!!

    victor_morasse@hotmail.com
    June 14, 2013 at 2:25 pm

    Le bonheur, c’est comme le sucre à la crème. Quand t’en veux, t’en fais!

Simon Dumais
June 13, 2013 at 5:18 pm

bien d’accord avec le sucre à la crème ! on est du pour se voir bientôt mon Vic.

Lucie Lapointe
June 14, 2013 at 9:47 pm

être heureux c’est donc prendre le temps de vivre chaque moment heureux ou moins heureux avec la même intensité car tous les moments sont importants …. Xxx ! Merci !

Qu'en pensez-vous?